Fullscreen
Loading...
 

Je tiens à remercier chaleureusement ma directrice, professeur Nathalie Drouin, pour ses conseils, son soutien et sa bonne humeur tout au long de la rédaction de ce mémoire.

Mes remerciements s'adressent également aux membres du comité professeur Monique Aubry et professeur Mario Bourgault qui m'ont fait l'honneur d'accepter de faire partie du jury et m'ont nourri de critiques constructives.

Les bourses FARE Hydro-Québec, Pierre J. Jeanniot, PMI et de la chaire en gestion de projet de l'UQAM m'ont été d'une aide précieuse. Merci à vous. Je remercie notamment le directeur de la chaire en gestion de projet de l'UQAM professeur Brian Hobbs qui m'a soutenu dans mon choix de la complexité comme tremplin de modélisation.

Un hommage appuyé au professeur Robert H. Desmarteau pour ses pistes audacieuses et sa main toujours tendue pour me sortir aux moments critiques des ornières émaillant les chemins de la pensée complexe.

La réussite sur le terrain n'aurait pas été possible sans l'implication de l'ensemble des membres de l'équipe projet dont les contributions majeures du chef architecte et d'un leader de composante avec qui nous avons passé de nombreuses heures à penser le wiki. Un grand merci également au personnel de direction, je pense au directeur réseaux, au directeur du bureau de projets, aux gestionnaires de projets et au gestionnaire sénior de projets, sans qui ce projet n'aurait tout simplement pas vu le jour.

Sur le plan technique, la contribution de Marc Laporte a été capitale. Il m'a guidé dans les arcanes du wiki en répondant avec le sourire à mes questions incessantes et a généreusement hébergé le wiki qui a permis la rédaction de ce mémoire. Merci à lui et à toute la communauté TikiWiki pour ce beau logiciel libre d'intelligence collective.

Je n'oublie pas mes amis proches dont les encouragements soutenus m'ont permis de finaliser cette recherche. Un clin d'oeil au docteur Lionel Courtot dont je ne me lasse pas de m'inspirer dans ma quête de savoirs.

Finalement, je ne remercierai jamais assez ma famille, notamment mes parents et ma sœur qui n'ont eu de cesse de me motiver dans mon travail et qui ont su tenir bon face à mes humeurs taciturnes.


PDF Print

Contact

  • regis.barondeau - at - mac.com

Network